Malgre nan tout problem peyi a ye la, moun Jacmel di ba yo kanaval..

Alors que les membres du Collectif 7 février, regroupant plusieurs organisations de la société civile dans le Sud-Est, ont annoncé, le jeudi 14 février 2019, le maintien de leur mobilisation pour continuer d’exiger la démission du président Jovenel Moïse et dénoncer la situation socioéconomique précaire de la population, d’autres secteurs  àJacmel hâtent de voir la reprise de la vie normale dans la région, après deux semaines d’accalmie. Il s’agit des artisans et des opérateurs culturels de la ville qui ont voulu donner le ton en organisant une marche pacifique le mardi 12 février pour montrer à la population et aux autorités concernées la nécessité de sauvegarder les acquis des patrimoines matériel et immatériel de Jacmel en toutes circonstances. 

Sous les auspices de CARESEM, une structure constituée de plus d’une trentaine de groupes mascarades et d’artisans de Jacmel, plusieurs centaines d’acteurs ont marché dans les rues en vue de demander à la mairie ainsi qu’au bureau permanent du carnaval de poursuivre les activités carnavalesques à travers la ville. 

Suite à une note rendue publique par la municipalité de Jacmel, la 5e journée des exercices pré-carnavalesques ont été interrompues le dimanche 10 février pour des raisons sécuritaires à cause des troubles et des manifestations survenus dans la cité de Michelet Divers. 

Suite à cette marche organisée par les acteurs culturels, les autorités locales, notamment l’Ingénieur Jude Pierre Michel Lafontant, délégué départemental du Sud-Est, Marky Kessa, maire tutilaire de Jacmel et ses assesseurs Loudie César et Bénissoit Jean-Pierre ainsi que Maurissaint Jean Yrvelt Chéry, coordonnateur du bureau du carnaval, entre autres, ont tenu une rencontre le jeudi 14 février à la salle de conférence de la mairie de Jacmel.  Ils étaient plus d’une centaine de représentants de groupes mascarades, de bandes à pied, DJ,  groupes musicaux, troupes culturels et ballets folkloriques à prendre part à cette rencontre qui visait à trouver une entente avec toutes les entités impliquées dans l’organisation du carnaval de Jacmel. 

Pendant plus de trois heures, les discusions ont porté sur la crise politique à laquelle le pays est confronté impactant négativement toutes les activités de la vie sociale y compris le fonctionnement des institutions de services publics. En dépit de tout, les artisans et les opérateurs culturels n’entendent pas négocier la manifestation la plus populaire d’Haïti, cette année. Outre les aspects culturels et touristiques, ces derniers ont mis l’accent sur le côté économique du carnaval de Jacmel, en précisant qu’ils ont déjà effectué beaucoup d’investissements en vue d’offrir de meilleurs spectacles au public. « Kanaval se yon zouti ekonomik li pou atizan, band a pye, Jazz, ti machann » soulignent-ils. 

Sans vouloir faire de promesses que les fonds alloués par le ministère de la Culture à la mairie pour organisation de la 27e édition de Jacmel seront disponibles à temps, Marky Kessa annonce la réalisation du pré-défilé du carnaval de Jacmel le dimanche 17 février, alors que le carnaval national de la ville est prévu le 24 février 2019. Le maire invite les initateurs des manifestaions et la population en général à observer une trêve en vue de permettre à Jacmel de réussir son carnaval qui, rappelle-t-il, un pôle attraction pour cette ville. 

Le délégué du Sud-Est promet qu’il a entamer toutes les démarches auprès du pouvoir central dans l’objectif de débloquer les fonds permettant l’organisation du carnaval de Jacmel  tant souhaitée. 

From: Le Nouvelliste

Credit: Claudy Bélizaire

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s