Senk moun mouri ak plizyè kay detwi koz move tan an.

Source: Le Nouvelliste

À la suite des pluies diluviennes qui se sont abattues mardi soir sur le département de l’Ouest, les corps sans vie de deux enfants ont été retrouvés à l’avenue Christophe. Trois autres personnes ont aussi trouvé la mort à Cité Soleil. Plusieurs zones de la capitale se sont réveillées mercredi matin sous des tonnes de boue et d’alluvions rendant ainsi la circulation impraticable.

La saison pluvieuse commence à faire des victimes. La Direction de la Protection civile du ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales a informé que suite aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur le département de l’Ouest dans la soirée du 2 juillet, il s’est produit des crues éclairs et des inondations urbaines dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Les averses ont provoqué la mort de deux enfants, une fille et un garçon. Leurs corps sans vie ont été retrouvés à l’avenue Christophe, près du Lycée Jean-Jacques, selon la Protection civile.

Trois autres personnes ont trouvé la mort à Cité Soleil, cinq blessées, 12 maisons détruites et plusieurs autres inondées. Dans la commune de Pétion-Ville, à Pèlerin 1, les crues éclairs ont provoqué la chute d’un mur de soutènement qui a entrainé à son tour la destruction d’une douzaine de maisons avoisinantes.

Dans la commune de Carrefour, plusieurs zones ont été inondées. Le Comité communal a procédé à temps et en lieux sûrs à l’évacuation des habitants à risque, selon la protection. Les équipes d’urgence ont été mobilisées en vue de réaliser l’évaluation des dommages et sont encore sur place pour porter assistance à la population. Des coulées d’alluvions et de boue perturbent la circulation dans certaines zones de la commune et les instances préposées à cet effet sont à pied d’œuvre pour gérer la situation, toujours selon la Protection civile.

Pendant une bonne partie de la journée du mercredi 3 juillet, la circulation sur la route de Martissant qui dessert plus de quatre départements a été impraticable. Les eaux en furie ont laissé derrière elles des tonnes d’alluvions et de boue. Le même constat a été fait dans plusieurs autres zones de l’aire métropolitaine.  

Par ailleurs, la capitale et les zones avoisinantes étaient dans le noir à la suite des pluies torrentielles de mardi soir. Tous les 45 circuits de l’aire métropolitaine ont subi un déclenchement général à cause d’un surcharge et des pluies diluviennes, a fait savoir au journal le porte-parole de l’Ed’H, Jose Davilmar. Ce dernier a donné la garantie que les techniciens de l’Ed’H étaient à pied d’œuvre afin de rétablir l’électricité à Port-au-Prince.

La Direction de la protection civile et l’Unité hydrométéorologique informent la population qu’il existe des conditions météorologiques instables qui prédominent sur le bassin de la Caraïbe et des activités de pluies pourraient encore continuer à affecter le pays jeudi et vendredi.

La Protection civile appelle à la vigilance les populations de ces communes et des autres zones à risque d’inondation, d’éboulement et de glissement de terrain du pays, et leur demande d’appliquer scrupuleusement les consignes pratiques de sécurité en cas d’averses.

Auteur

Robenson Geffrard

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s